La ferme d’Herbecq

Cette ferme était le centre du domaine foncier et de la seigneurie que possédait à Saintes et dans les environs l’abbaye de Ninove depuis le XIIe siècle.

Censiers

En 1483, le censier de la cense d’Herbecque était Jean Ameryck. [Notes de G.P. SPEECKAERT ]  Cette année-là, il fonde un obit. [Saintes en Brabant, p. 36]

En 1492, la dîme d’Herbecq était à madame de Ham.

En 1664, Gilles de Pauw était censier et mayeur d’Herbecq.

En 1690, il est taxé pour sa maison et 15 bonniers de terre [ ?]. L’année suivante il exploitait 110 bonniers de terre et prés, qui constituaient la cense d’Herbedq. Il était aussi taxé 10 florins pour sa maison de cense, et avait 11 chevaux, 21 vaches et 175 moutons.

En 1694, il avait 3 chevaux et 18 vaches.

En 1702, il logea des militaires à la cense. (Greffe scabinal Saintes, Contribution de guerre, 20, d’après PRINGELS, Chirographes, 263)

En 1707, il avait, en mars, 10 chevaux et 28 vaches, et en septembre, 9 chevaux et 26 vaches.

Il était toujours censier en 1703, date à laquelle il fait partie, avec le censier de la Laubecq, des deux chefs de ménages les plus taxés (8 livres).

En 1709, son ménage se composait de Gille DE PAU, Anne Marie LE HEUVRE fem(m)e, Jean Bapt(iste) DEPAU fils, Gille DEPAU fils, Catherine DEPAU fille, Anne Josephe fille, Charles fils, Barbe Theresse fille, Marie Florence fille, Aughustine Josephe fille, Jenne Catherine fille, Henry fils, Jacquelinne fille, Anthoine fils, Baltazar WALLET berge(r), Pierre VILLERODE domesticq, Michel RONBAUT domesticqz, Michel HANON domesticqz, Nicola DEL FOSSE domesticqz, Barbe DANIEL servante, Marie BRANQUAR.

Il avait épousé Marie Anne Hardy. Leur pierre tombale est dans l’église de Saintes. Il y est inscrit : … Gille de pau en son temps mayeur et fermier de la Srie de Herbecqz lequel décéda le 12 8bre 1713 et de Marie Anne Hardy sa compagne décédée le 25 fevr. 1695 agée de 38 ans. Il avait épousé en seconde noce Anne Marie Le Heuvre.

Echevin de Saintes de … 1671 à 1710 … (PRINGELS, Chirographes, 263).

Charles de Pauw, né vers 1697, censier, échevin de Saintes en 1737-45, mayeur d’Herbecq en … 1742-53, veuf d’Elisabeth Covens, convola avec Anne-Joseph Clément à Saintes le 8/05/1745. Elle était fille de Charles-Philippe Clément dit Fiefvet et d’Anne-Marie Bosquet. [R. GOFFIN, La famille Clément … , p. 254]

En 1725, Pierre Rousselle, époux d’Albertine Durant, est censier demeurant à la Cense d’Herbecq.

En 1753, mention est faite de Charles de Pauw, censier de la Cense d’Herrebecq, époux d’Elisabeth Covens.

Par une pierre tombale de l’église de Saintes, nous savons que Gilles de Pau, décédé le 12 octobre 1713, était fermier de Herbecq. La même pierre tombale nous donne le nom de sa première femme, Marie Anne Hardy, décédée le 25 février, âgée de 38 ans. Un passage d’un registre de l’église nous fournit le nom de sa seconde femme : « 24 mars 1745 est morte Anne Marie le Heuve, ancienne fermière de Herbecque, âgée d’environ 76 ans. Le 26 du même mois, elle fut inhumée dans cette église, à côté de la pierre sépulchrale de Gilles Depauw, son mari ».

En 1850, elle était exploitée par Remi Debusscher, puis par son fils et son petit-fils jusqu’en 1939. Elle est ensuite louée par Mr Galemart.

Propriétaire à partir du XIXe siècle

Au début du XIXe siècle, la ferme d’Herbecq et ses terres, qui appartenaient à une abbaye supprimée, ont été vendues comme bien national par les révolutionnaires français.

En 1846, Het Hof Heerebeek est renseignée au cadastre comme appartenant à Pierre Jh Vancutsem, fermier à Saintes, et plusieurs terres environnantes appartiennent à des membres de sa famille habitant Hennuyères.

Elle devint la propriété de la baronne de Mussain, après la mort de laquelle, en 1898, elle passa entre les mains de son neveu le vicomte Baudouin de Jonghe, puis aux héritiers de celui-ci.

.

ARTICLE EN CHANTIER

 .

Dernière version : 19/07/2013 – © Luc DELPORTE

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *