Le necrologium de l’abbaye Saint-Corneille et Saint-Cyprien de Ninove

Les nécrologues de l’abbaye de Ninove

Trois nécrologues de l’abbaye de Ninove ont été conservés [AEBeveren-Waas, AN, 92, 93, 94]. Le plus ancien remonte aux années 1185-1188. Il fut par la suite complété par différentes mains. Le second date de 1652. C’est une copie intégrale du nécrologue précédant. Il fut ensuite utilisé de 1652 à 1694. Le dernier est une version fort remaniée du précédant et fut utilisé de 1694 à la fin du XIXe siècle. La continuité entre les deux premiers nécrologues est évidente, alors qu’il y a une véritable rupture avec le troisième. Dans son édition, Dirk Van De Perre a utilisé les deux premiers nécrologues seulement.

Ces nécrologues recensent toutes les personnes dont les religieux avaient à commémorer la mémoire à la date anniversaire de leur mort. On y trouve les abbés, les chanoines, les frères convers et les soeurs converses de l’abbaye, mais aussi une série de laïques qui sont généralement des bienfaiteurs de l’abbaye. On y trouve ainsi quelques personnages qui intéressent directement l’histoire de Saintes ou ses environs.

Le nécrologue de Ninove et l’histoire de Saintes

Rappelons que la ferme et les terres de Herbecq, sous Saintes, ont été cédées à l’abbaye de Ninove en 1180 par un certain Jehan de Herbecq. Or, dans le nécrologue, on cite un premier Jehan de Herbecq, frère convers, à la date du 4 février; un second Jehan de Herbecq, censitaire, à la date du 22 septembre; un troisième Jehan de Herbecq, qui fut abbé de Ninove, à la date du 20 décembre; auxquels on ajoutera un certain Jehan de Saintes, à la date du 24 septembre.

L’abbé Jehan de Herbecq est bien connu. Il présida aux destinées de l’abbaye de 1274 à 1305. Le nom qu’il porte le lie indéniablement avec le domaine que l’abbaye de Ninove possédait à Saintes, mais il semble douteux qu’il ait quelque chose à voir avec la famille qui détenait Herbecq un siècle auparavant. Il serait plus judicieux de penser qu’il était originaire, ou qu’il avait grandit au domaine d’Herbecq.

Le Jean de Herbecq, censitaire de l’abbaye, avait fait don d’une somme de 10 livres. En échange, les religieux devaient chanter une messe en son honneur à la date anniversaire de sa mort, le 22 septembre. On peut imaginer qu’il exploitait des terres tenues à cens de l’abbaye, peut-être du domaine à Saintes, ce qui lui aurait valu d’être qualifié de Herbecq. Il ne semble pas pouvoir être identifié avec le donateur de l’alleu de Herbecq.

Reste le Jehan de Herbecq, convers, commémoré à la date du 4 février et ce Jehan de Saintes, qui fit don à l’abbaye d’un bonnier de terre, commémoré le 24 septembre. Dirk Van De Perre les a, semble-t-il, confondus puisqu’il identifie le premier comme le donateur de la ferme de Herbecq, encore cité comme témoin en 1195, et qu’il considère le second comme seigneur de Saintes, lequel aurait fait don à l’abbaye de son alleu en 1180. La confusion vient vraisemblablement du fait que le donateur d’Herbecq, prénommé Jehan, est tantôt qualifié de Herbecq, tantôt de Saintes, et que, précisément, lors de la donation de 1180, il est cité sous le nom de Jehan de Saintes.

Le nécrologue cite Jehan de Saintes comme donateur d’un bonnier de terre à Herbecq seulement, ce qui semble vraiment peu en comparaison avec l’ensemble du domaine d’Herbecq ! On doit donc légitimement se demander s’il s’agit bien du donateur d’Herbecq. Une chose est sûre, il n’y avait pas de seigneur de Saintes de ce prénom, contrairement à ce que croit l’éditeur du nécrologue. Comme le document range les noms chronologiquement sous chacune des dates et que Jehan de Saintes est cité juste après « Willelmi fundatoris Lucerne », probablement Guillaume de Saint-Jean qui joua un rôle en 1161 dans la fondation de l’abbaye de La Luzerne, et avant « Bartholomei abbatis in Walacria », qui doit être B. abbé de Middelburg de 1239 à 1244, notre Jehan de Saintes est mort entre 1161 et 1244. Il pourrait donc être le donateur de 1180.

Mais, il me semble que le donateur de l’alleu de Herbecq pourrait bien plus vraisemblablement être identifié avec ce Jehan de Herbecq, frère convers de l’abbaye, mort un 4 février. Dans le nécrologue, il est cité après « Magteldis de Gavera », encore vivante en 1166, et « Machteldis de Ninive », fille de Gérard de Ninove, mariée avec Gérard de Grimbergen, et décédée en 1184, et avant « domini Willelmi de Ledeberghe », seigneur de Pamel de 1189 à 1227. Le décès du convers Jehan de Herbecq doit donc se situer entre 1184 et 1227. Il peut donc tout aussi bien être le donateur de 1180. Or, d’après d’autres sources, Jehan, donateur de l’alleu de Herbecq en 1180, est parfois cité comme l’un des siens par l’abbaye, ce qui se comprendrait parfaitement s’il était frère convers. Les confirmations ultérieures de la donation d’Herbecq indiquent d’ailleurs qu’elle fut faite lors de la prise de l’habit religieux par Jehan et son fils Walter. Walter de Herbecq, fils de Jehan, deviendra prêtre et chanoine de l’abbaye, Jehan, quant à lui, demeura vraisemblablement frère convers. Walter de Herbecq est cité dans le nécrologue à la date du 2 décembre.

Pour en finir avec les mentions du nécrologue en relation avec l’histoire du village de Saintes, il faut encore mentionner Englebert, seigneur d’Enghien, décédé le 10 décembre 1193, qui avait fait don à l’abbaye de 4 bonniers situés à Herbecq, huit jours seulement avant sa mort.

Les mentions d’autres seigneurs des environs

Au vu de leur rang, les premiers à mentionner sont les seigneurs d’Enghien. Il a été question, plus haut, de la mention d’Englebert d’Enghien (mort le 10/12/1193). Le nécrologue cite également son fils, Siger, décédé un 18 décembre. Ce dernier avait épousé Aleidis, héritière de Zottegem.

Une autre famille de seigneurs locaux est bien présente dans le nécrologue de Ninove : les seigneur d’Heikruis. On trouve ainsi le 13 mars Nicolas de Hautecroix ; le 5 avril Arnould de Hautecroix, que l’on rencontre dans les textes de 1186 à 1193 ; le 13 mai Ghiselin de Hautecroix, son épouse Geluide et leur fils Laurent, prêtre et chanoine de l’abbaye ; le 13 juin Egéric de Hautecroix et son épouse Ermengarde, que l’on cite par ailleurs en 1217 et 1220 comme homme de fief du seigneur d’Enghien ; et le 25 décembre Gelewige de Hautecroix, vraisemblablement décédée entre 1251 et 1290. Il n’est pas certains que tous appartiennent bien à la famille des seigneurs de Heikruis, mais ça doit être le cas de la plupart d’entre eux.

Les seigneurs de Steenkerque sont également mentionnés dans le nécrologue. A la date du 14 janvier est inscrit le nom de Thomas, prêtre et chanoine de l’abbaye, fils de Jehan de Steenkerque et de Gudule. Thomas est encore témoin en 1249.

La famille de Lembeek apparaît aussi plusieurs fois. Le 9 février, c’est Clara de Lembeke, béguine, qui est citée (elle doit être morte après 1288) ; le 30 août, c’est Egéric de Lembeek, frère « ad succurrendum », son épouse Béatrice et leur fils Pierre, prêtre et chanoine de l’abbaye qui sont commémorés. D’après sa place dans la liste Egéric doit être décédé après 1271 et avant 1305. Cette famille de Lembeek est très mal connue, aussi je me garderai pour l’instant d’en tirer des conclusions.

Citons encore Guillaume, prêtre de Herne, encore cité en 1230, mort un 14 avril ; tout comme Walter de Warelles qui le suit immédiatement dans la liste. Le 1 juin, c’est Henri du Trop (de Haept), familier de l’abbaye ; et le 23 juin le chevalier Baudouin de Ham et son épouse, lequel est encore mentionné en 1220 comme homme de fief du seigneur d’Enghien, qui figurent au nécrologue.

Outre les Herbecq, le nécrologue de Ninove enregistre donc des informations intéressantes sur sur les Enghien, les Hautecroix, les Steenkerque, les Lembeek, les Warelles, et les Ham ; autant de familles seigneuriales qui joueront un rôle, parfois important, dans l’histoire de la région immédiatement voisine de Saintes.

Extraits du nécrologue

26/01 – vii kalendas februarii. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

04/02 – ii nonas februarii. (…) et Johannis de Hardbecca conversi huius ecclesie (…) Identifié en note comme cité comme témoins en 1195 et donateur de la ferme de Herbeek. Il se donna comme convers (VE, fol. 167; DS, n° 91).

17/02 – xiii kalendas martii. (…) et pie memorie (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memoriam. En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

26/03 – vii kalendas aprilis. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memoriam (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

27/04 – v kalendas maii. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memoriam (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

24/05 – ix kalendas iunii. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quodam mense debemus memoriam. En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

22/06 – xi kalendas augusti. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

30/08 – iii kalendas septembris. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

22/09 – x kalendas octobris. (…) et Johannis de Hardebeke censuarii nostri, cui debemus officium (…) qui dedit conventui x lb.

24/09 – viii kalendas octobris. (…) et Johannis de Sainctes, qui dedit nobis bonarium terre apud Hartbeccam (…) Identifié en note comme probablement Johannes, seigneur de Sainte-Renelde / Saintes, qui fit don d’un alleu à l’abbaye en 1180.

28/09- iiii kalendas octobris. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

23/10 – x kalendas novembris. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

27/11 – v kalendas decembris. (…) et domni Johannis quondam abbatis huius ecclesie, cui quolibet mense debemus memorial (…) En note : Commémoration mensuelle de l’abbé Jan van Hartbeke (1274-1305); jour de décès 20 décembre.

02/12 – iiii nonas decembris. (…) et Walteri de Harbeca sacerdotis et canonici huius ecclesie et omnium fidelium defunctorum, quibus debemus officium (…) En note : En 1230, l’abbé de Prémontré confirme qu’une donation de Walter de Hartbeke demeure par disposition pour la Pitance pour le temps annuel pour tous les bienfaiteurs, familiers et leurs parents au troisième jour de la première semaine de l’Avant (DS, n° 158).

10/12 – iiii idus decembris. (…) et Ingelberti de Adenghem, cui debemus officium (…) qui dedit nobis iiii bonaria terre apud Hartbeke. Identifié en note comme Englebert d’Enghien, décédé à l’abbaye en 1193, qui donna huit jour avant 4 bonniers.

20/12 – xiii kalendas ianuarii. (…) et domini Johannis de Hartbeke quondam abbatis huius ecclesie, cui debemus officium. En note : date du décès de Jan van Hartbeke, abbé de 1274 à 1305 (MB VII/3, 513-514). Il était commémoré chaque mois. Cette obligation est rappelée dans une charte du 05/08/1300 sur les revenus de la Pitance (RAB, AN, n° 68, f° 25).

14/01 – xix kalendas februarii. (…) et Thome sacerdotis et canonici huius ecclesie et Johannis de Stienkerka patris eius et Godeldis matris eius, quibus debemus officium. En note : Thomas était témoin d’une charte de 1249 (DS, n° 216).

09/02 – v idus februarii. (…) et Clare de Lembeke beghine, cui debemus officium.

13/03 – iii idus martii. (…) et Nicholai de Haucrois, quibus debemus officicum.

05/04 – nonas aprilis. (…) et Arnoldi de Haiecruce (…). En note : Arnould, seigneur de Heikruis, est cité dans la période 1186-1193 (VE, f° 133, 153, 167).

14/04 – xviii kalendas maii. (…) et magistri Willelmi de Herines, et Walteri de Warelles, quibus debemus officium (…) En note : Maître Willem était pasteur à Herne en scella en 1230 certaines chartes d’Otton II van Wedergrate (DS, n° 151, 162, 163). Egalement commémoré à Beaupré le même jour (KBB, Hs, n° 18200-201).

13/05 – iii idus maii. (…) et Ghisellini de Hautcroes et Geluidis uxoris eius et Laurentii sacerdotis et canonici huius ecclesie filii eorumdem (…)

01/06 – Kalendas. (…) et Henrici de Haept familiaris ad succurrendum, cui debemus memoriam (…)

13/06 – idus iunii. (…) et Eggrici de Haycruce et Ermengardis uxoris eius (…) En note : Cité en 1217 et 1220 comme homme de fief du seigneur d’Enghien (Decamps, Castres, 221, 229).

23/06 – ix kalendas iulii. et Balduini militis de Ham et uxoris eius (…). En note : Cité en 1220 comme homme de fief du seigneur d’Enghien (Decamps, Castres, 229).

30/08 – iii kalendas septembris. (…) et Egherici de Lembeka fratris nostri ad succurrendum et Beatricis uxoris eius et Petri sacerdotis et canonici huius ecclesie filii eorumdem (…) qui Eggricus [dedit] nobis centum sol. annuatim apud Ayeghem et unum bonarium terre apud Crucem Amilli. En note : Il était cité en 1300 comme bienfaiteur de la Pitance (RAB, AN, n° 68, f° 25). Eggericus et sa femme étaient recommandés mensuellement. Crux Amilii est situé à Ninove dans le hameau de Nederwijk (DS, n° 255).

18/12 – xv kalendas ianuarii. (…) et domini Sygeri de Adenghen qui dedit nobis xxii sol. annuatim, cui debemus officium (…) En note : Fils d’Englebert d’Enghien. Il épousa Aleidis van Zottegem (1219-1238), et fut seigneur de Zottegem (Warloop, 1228).

25/12 – viii kalendas ianuarii. (…) et Gelewigis de Hancroys, cui debmus officium (…)

 

Tiré de : D. VAN DE PERRE, Het necrologium van de Sint-Cornelius- en Sint-Cyprianusabdij van Ninove, dans Analecta Praemonstratensia, t. 84, 1-4, 2008.

 

© Luc DELPORTE – 10/08/2019

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *