La Chaire de Vérité dans l’église Sainte-Renelde

La chaire de vérité du XVIIIe siècle se distingue par une belle rampe ornée de rocailles mouvantes. Des médaillons représentent sainte Renelde, saint Gondulphe et saint Grimoald. Sur le dais, on remarque Dieu le père et deux anges; au fond, le Christ et également deux anges. Enfin, sous la cuve, un groupe sculpté représente Jésus assis au pied de l’arbre avec la Samaritaine près du puits. Pour J. de Borgrabe et J.-C. Ghislain (Trésors d’Art du Doyenné de Tubize) le groupe de la Samaritaine et la balustrade sont déjà néo-classiques, alors que le mouvement baroque anime toujours ici le style Louis XV.

La scène de la Samaritaine est parfois interprétée erronément comme étant sainte Renelde près de son puits miraculeux. C’est évidemment une erreur, mais on ne peut s’empêcher d’y voir une allusion à peine déguisée au puits Sainte-Renelde.

L’IRPA date cette chaire de vérité en chêne sculpté de style Louis XV de 1741-1760. Tout comme pour les stalles et le banc de communion, de même style, nous la croyons contemporaine du réaménagement du choeur de 1762-1763.

 

La chaire de vérité de l’église de Saintes – Photo © KIK-IRPA, Bruxelles (Belgique), cliché A72070, 1944

 

© Luc DELPORTE – 02/11/2017

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *