Les fiefs relevant de la seigneurie de Mussain

Le dénombrement de la terre d’Enghien donné à la cour féodale du Hainaut en 1473 signale que Mussain est tenu par Pinckart de Herimelz.  Il donne aussi pour arrières-fiefs :

  • Les bois de Hennebecq, messire Jean Bernage qui l’acq. Du sgr du Risoit
  • Près du bois de Hennebecq, Jean le Boucher, dmt à Hautcroix
  • A Bierges, Waultre Robart
  • Près le Comte Aluet, Josse Andrieu, dmt à Alost
  • 3 journels de courtil en la maison du Pont, messire Louis d’Enghien, sgr de Ramerut
  • à … , 1), 2), Jean Lefevre dit Hubiert à cause de sa femme
  • à … , 3) Jean Carpin
  • à … , 4), 5) id.
  • à … , 6), 7) Henri Foucket dit le Keux, dmt à Enghien.

.

 Le 23 juin 1554, Jehan de Bernaige fait relief d’un fief à Loys de Gavre, chevalier, seigneur de Frezin, Mussain, etc. [Notes de G.P. SPEECKAERT qui donne pour référence GSBruxelles, 9012]

.

Un dénombrement complet de la seigneurie a été effectué en 1752/1753.  On y trouve la liste de 18 arrières-fiefs de Mussain pour la fin de l’Ancien Régime.

Item fait encore devoir de donner le dénombrement de tous les fiefs qui sont tenus, mouvans, et relevant de la cour féodale dudit Mussain, lesquels sont comme s’ensuit.

 1.      Monsieur le comte de Kievrain, tient de laditte seigneurie un fief liege gisant a Haut-Croix, consistant en vingt sept bonniers de bois, nommé le bois d’Herrebeck, tenant au Wauter-Bois, au bois de l’abbaye St Cornille de Ninove, au bois du Cloitre de Wauthier Braine, au bois des R.P. Chartreux d’Herinnes, et au petit pretz de la Confrerie Notre Dame érigée en l’église paroissiale d’Enghien.

2.      Monsieur le doyen et confreres de la Confrerie de Notre-Dame, érigée en l’église paroissiale d’Enghien, tiennent d’icelle cour féodale un fief ample consistant en quarante verges de pretz, gisant a Haut-Croix, tenant au chemin allant d’Haut-Croix au bois d’Herrebeck, a la demoiselle Laurent, au bois d’Herrebeck, et aux autres biens de la Confrerie.

3.      Monsieur le baron de Molembaix tient d’icelle seigneurie un fief ample contenant cinq journels de terre labourable, gisant a Bierghes, sur le Petit Champ, tenant a la rue du Seigneur allant d’Enghien a Hal, au fief de Straetmans, et de deux cotés aux biens de la cense de Bossart.

4.      Monsieur de Farifeau, demeurant a Bruxelles, tient d’icelle cour un fief ample contenant trois journels de terre labourable audit Bierghes, sur la couture du Fresne, tenant aux biens de la cense de Lionnes, a Jacques Roussielle et a Guillaume Clement. 

5.      Monsieur Henry Joseph Sebastien Husmans, demeurant a Bruxelles, tient d’icelle seigneurie un fief ample consistant en cinq journels en deux pièces, en la couture du Frasne, sicome trois journels tenant de deux cotés aux biens de la cense de Bossart, et au demy bonnier de pretz suivant, a l’autre contenant demy bonnier de pretz, tenant au rieu qui coule d’Hannecroix a Ham, a Henry van Collaert, et aux trois journels cidevant.

6.      Monsieur le baron de Bierghes tient d’icelle seigneurie trois fiefs amples a lui devolu par le trépas de Messire son père, le 1er contenant un bonnier et trente verges de terre labourable sur la couture du Frasne audit Bierghes, tenant au fief François Clement, a Henry van Collaert et aux fief Philippe Clement.

7.      Le second consistant en trois journels ou environ de courtil, gisant dans le courtil de la maison du Pont a Wisbecq, tenant de tous cotés aux terres dudit baron sur lesquels trois journels presentement est batie la grange et une partie de la Basse-Cour dudit baron, Item doit ladite partie deux pains de huit en la raziere dont trois quarts doivent etre de froment et lautre quart de seigle.

8.      La 3e partie consiste en un fief ample contenant trois journels de terre labourable en deux pieces, sur la couture du Foucart, l’un contenant demy bonnier, tenant au bien de la chapellerie d’Hoves, et aux terres dudit Lionnes, et lautre piece contenant un journel, tenant audit bien d’Hoves, et aux neuf journels de Lionnes.

9.      Item, ledit baron de Bierghes tient encore d’icelle cour feodale trois autres fiefs amples, a lui demeuré par recours publique tenu le 13e du mois de janvier 1750, le 1er conprennant en deux pieces, sicome onze journels, dix verges de bois audit Bierghes, tenant au bois de Strihoux, au bois du seigneur de Mussain, et au bois dudit baron de Bierghes.  Item un bonnier et demy journel de terre labourable, gisant sur le Grand Foucart, tenant de deux cotés aux terres de Lionnes, aux biens de la chapellerie d’Hoves et aux heritiers de Nicolas de Houx.

10.  Le second fief consistant en trois journels de terre labourable, sur la couture du Grand Foucart, tenant au courtil, tours et biens de Clement Fiefvetz, aux biens de la cure de Bierghes, aux pauvres dudit Bierghes, et aux biens de Lionnes. 

11.  Finalement un fief ample contenant un journel de bois, tenant au bois et pretz dudit baron de Bierghes de deux cotés, et au bois du seigneur de Mussain des deux autres cotés.

12.  La demoiselle Marie Jeanne Schockart tient d’icelle cour un fief ample a elle demeuré par recours publique tenu le 13e de l’an 1750, contenant un bonnier de terre labourable, gisant audit Bierghes en la couture du Contalieu, tenant de deux cotés aux heritages dudit seigneur de Bierghes, aux pauvres dudit lieu et aux biens du Contalieu.

13.  Lambert Maes, demeurant a Louvain, tient d’icelle seigneurie deux fiefs amples, a lui demeurés par recours comme devant, le 1er contenant un bonnier et demy journel de terre labourable audit Bierghes, tenant au Castillon, a la rue du Seigneur qui va dudit Castillon a Hoqueteau, au bien de la chapellerie d’Hoves et au fief suivant.

14.  Le second se comprennant en trois journels de terre labourable, acquit comme dit est, tenant au fief cidevant, a la rue du Castillon a Hocqueteau, et de deux cotés aux terres de Lionnes, lesquels deux fiefs ne font qu’une piece ensemble, contenant sept journels et demy francq de dime.

15.  Dominique de Brou, censier du Contalieu, tient d’icelle cour un fief ample a lui demeuré par recours en l’an 1750, consitant en un tierchon de bonnier audit Bierghes, en bas le Contalieu, tenant aux biens de la cense de Lionnes, au pretz du Contalieu, et aux biens du Sieur Colmon.

16.  Le Sieur Jean Baptiste Luyckx, bailly de Ham, tient d’icelle seigneurie un fief ample a lui devolu par le trepas du Sieur Charles Luyckx, chanoine de Leuse, consistant en un demy bonnier de closin, les hayes y appertenantes, nommé vulgairment le closin du Hocqueteau, tenant a la rue du Hocqueteau, a Jacques del Court, et aux sept journels de Lionnes.

17.  Henry van Collaert tient d’icelle cour deux fief amples, audit Bierghes, au lieu qu’on dit Hannecroix, le 1er contenant un journel et demy de pretz et pature, tenant au rieu menant de Lionnes a Ham, au pretz du sieur Husmans (aussi fief de Mussain), a lui même, au fief de Bossart.

18.  Le second contenant aussi un journel et demy de pretz illec, vis a vis le fief cidevant, tenant la la fontaine au Bucq, a Martin Fiche, au rieu allant de Lionnes a Ham et au pretz dudit van Collaert de deux cotés.

.

ARTICLE ENCORE EN CHANTIER

.

Dernière version : 16/07/2013 – © Luc DELPORTE

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *