Chemin n° 4 : Chemin de Saintes à Heikruis par Mussain

 Dénomination dans l’Atlas : Chemin du Jonquoi

  • Direction : Chemin de Saintes à Heikruis par le hameau de Mussain
  • Autres noms donnés : pire de Mussain
  • Noms actuels : rue Jospeh Wauters – rue de la Station – rue du Gros Chêne – tronçon disparu

Description

La largeur officielle de ce chemin était de 6 m en 1841.

Il part de la Place de Saintes et rejoint la chaussée, auparavant le Vieux chemin de Halle à Enghien, au hameau de Saint-Roch.  Au-delà de ce carrefour, il se prolonge en direction du parc de Mussain, passe à droite de l’entrée monumentale (disparue) et longe le domaine.  Il atteint alors le Gros Chêne de Mussain où il croise le chemin n°2.  Il poursuit au-delà à travers le bois du Stéhout jusque sur le territoire de Bellingen.

Sa dénomination comme le « chemin du Jonquoi » dans l’Atlas des chemins vicinaux pose un problème d’interprétation.

Ancienneté

En 1841, il faisait partie des 6 chemins dont la largeur officielle était de 6 m, donc des chemins les plus importants sur le territoire de Saintes.  Selon l’archéologue René Borremans, il s’agissait d’un chemin romain qui partait du Katten Molen (sous Beert), depuis le diverticule entre Halle et Kester, et se dirigeait vers le sud jusqu’à Rebecq et le passage de la Senne (= chemin n° 1).  Notre chemin serait donc le tronçon nord de ce diverticule  à partir du village de Saintes.  C’est au bord de ce chemin que se trouve le site médiéval important de Mussain, là où le chemin croise un petit ruisseau dont la source provient du Humbier et qui se jete dans le Mussain dans le domaine même.

.

Dernière version : 20/07/2013 – © Luc DELPORTE

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *